Le retour de Lemar, un soulman que vous connaissez bien

Publié le par Le Blog d'une Active Pensive

Le retour de Lemar, un soulman que vous connaissez bien

Le soulman anglais Lemar signe son grand retour avec "The Letter", un concept-album à l'esprit vintage, produit par Larry Klein (Seal, Tracy Chapman, Melody Gardot, Norah Jones…).

Essentiellement composé de reprises, auxquelles s'ajoutent trois nouvelles chansons originales, ce disque révèle une nouvelle personnalité de l'artiste, mature, chaleureuse et toujours aussi séduisante. Pour la plupart empruntés à un répertoire soul et rythm'n'blues des années 60 et 70, les standards revisités par Lemar et Larry Klein y renaissent avec autant d'authenticité que d'originalité, comme en témoigne le single The Letter, un titre popularisé en 1970 par Joe Cocker. "Nous voulions nous inspirer de la version sixties des Box Tops, mais avons finalement préféré la sienne, plus brute et rock," raconte Lemar, qui l'enregistra seulement un mois avant la disparition du chanteur, décédé en décembre 2014.


Certaine
s reprises apparaissent ainsi familières comme Love Song d'Elton John. "Cette dernière est une suggestion de Larry, car je connaissais mal la chanson" confie Lemar. "Je pensais même qu'elle n'était pas faite pour moi. Mais je suis revenu dessus pour réaliser qu'il avait raison car elle fonctionne à merveille !"

Enregistrer un tel album, Lemar en rêvait depuis longtemps, certain de le faire un jour. Il a vu sa carrière décoller en 2005 quand le single If There's Any Justice, extrait de son deuxième album, était devenu un tube dans toute l’Europe sur fond de soul/R’n’B. Grâce à ce hit radiophonique, il n'avait plus quitté le devant de la scène, y compris en France. Multipliant les récompenses outre-Manche, deux fois gagnant des Brit Awards, en plus de récolter trois Mobo Awards, le chanteur a vendu depuis deux millions d’albums et partagé a vendu depuis deux millions d’albums et partagé l'affiche avec Beyoncé, Lionel Richie, Mary J Blige ou Justin Timberlake. "Au fil des années, j'avais été approché plusieurs fois pour travailler sur ce type de projet soul, sans que le temps me permette de les réaliser," rappelle-t-il.


En s
eptembre, puis en novembre dernier, la star britannique avait donc retrouvé Larry Klein à Los Angeles, aux mythiques EastWest Studios, où Frank Sinatra enregistra My Way, un endroit magique pour capter l'atmosphère de murs chargés d'histoire. Le casting de musiciens convoqués par Klein est à la hauteur du projet, avec entre autres, le batteur Vinnie Colaiuta (Frank Zappa, Sting, Jeff Beck…), ainsi que Jerry Hey, le bras-droit de Quincy Jones en charge des cuivres dont l'album ne manque pas. S'y ajoutent les choeurs des trois soeurs de The Waters dont les harmonies vocales ont honoré d'innombrables classiques, de Thriller (Michael Jackson) à 21 (Adele).

Je vous laisse donc découvrir The Letter et vous remémorer son hit (que j'avais écouté je ne sais combien de fois à l'époque) If There's Any Justice.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article