Celtic Fantasy : Rendez-vous en terres celtes !

Publié le par Le Blog d'une Active Pensive

Celtic Fantasy : Rendez-vous en terres celtes !

Bonsoir à tous,

Article tardif, comme souvent, mais je prends le temps de venir vous parler de la soirée à laquelle j'ai été conviée mardi soir.

En effet, mardi soir avait lieu un show case de Celtic Fantasy pour présenter le projet à la presse. Cela se tenait au Corcoran Sacré-Cœur, un pub irlandais correspondant parfaitement à la musique de ce groupe de 4 jeunes hommes.

Celtic Fantasy, c'est donc un groupe composé de quatre chanteurs/musiciens (2 bretons : Antoine Solmiac et Julien Grignon et 2 frères irlandais : Simon et Kevin McDonnell) et une douzaine de danseurs. Ils seront sur les routes de France, notamment dans les Zénith et au Grand Rex début 2016.

Mardi, nous avons eu droit à 4 danseuses et un danseur pour les accompagner. L'ambiance m'a totalement transporté en Irlande. J'ai complètement oublié que j'étais toujours à Paris !

Alexandra Miller, qui a participé à The Voice Irlande et Rising Star, les a rejoint sur la scène pour une chanson mythique : Woman of Ireland.

Ils nous ont interprété (dans le désordre) :

- Dirty Old Town

- Santiano

- Drunken Sailer

- Toss the Feather

- J't'emmène au vent

- La Ballade nord-irlandaise

- Et l'on y peut rien

- Woman of Ireland

Comme vous l'aurez compris, ces jeunes, mais déjà très expérimentés, artistes reprennent les grandes chansons traditionnelles françaises et irlandaises et les rejouent à leur manière.

L'album sort le 30 mars prochain ! N'hésitez pas à écouter et à partager car ils commencent déjà à faire parler d'eux !

Voici quelques photos que j'ai faites mardi, ainsi que le teaser de l'album qui vous donnera un bel aperçu de ce que vous pourrez écouter dans quelques jours.

Celtic Fantasy : Rendez-vous en terres celtes !Celtic Fantasy : Rendez-vous en terres celtes !
Celtic Fantasy : Rendez-vous en terres celtes !Celtic Fantasy : Rendez-vous en terres celtes !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article