Rentrée dans la vie active

Publié le par Le Blog d'une Active Pensive

Bientôt deux semaines que l’école a recommencé. Je me souviens encore de ces veilles de rentrée comme si c'était hier !

L'envie que la soirée ne se finisse pas, que l'été dure encore un peu...

La boule au ventre, le fait de ne pas savoir qui serait dans ma classe, si mon emploi du temps me conviendrait ou non, ainsi que les profs... Chaque soir précédent une nouvelle rentrée, je me couchais tôt mais n'arrivais à dormir que très tard le soir. C'était tous les ans le même refrain ou presque. Les pires étant celles des changements d'établissements avec l'entrée au collège, au lycée, à l'IUT puis à la Fac.

Bien souvent je stressais pour rien. Le premier jour se passait bien et je nouais vite de nouvelles relations plus ou moins fortes durant le premier mois d'école.

 

Tous les étés, nous avions droit aux reportages dans les journaux télévisés sur le coût de la rentrée et les propos n'ont pas changé. Tous les ans les prix augmentent !!! On se demande cependant qui fait les calculs pour estimer un coût de 500 ou 600€ par enfant ! Ils ne vont tout de même pas nous faire croire que tous les ans il faut renouveler toute la garde robe ? Quand les enfants sont en bas âge oui, mais passé un certain âge, je ne pense pas que ce soit nécessaire !

Le pire dans tout cela, c'est l'allocation attribuée aux familles. Comment cela se fait-il que les aides soient plus élevées pour des enfants en primaire alors que nous sommes bien d'accord sur le fait que les études coûtent cher une fois le lycée fini ?

La plus grosse aberration de cette rentrée 2011 étant celle des 10 mois de bourse attribués au lieu des 9 mois de base. On donne 10 mois à des étudiants en faculté, n'ayant cours que de Septembre-Octobre à Mai ?!! Pour ceux qui font de grandes études pourquoi pas vu les frais que cela engendre mais pour les étudiants en faculté, avouons le : c'est bel et bien du gaspillage !

 

Bref, déjà deux rentrées scolaires que je n'effectue pas. Le cycle des études est terminé pour moi et le stress qui allait avec également. Même si je l'ai retrouvé à chaque nouvel emploi.

Ce que j'apprécie le plus dans la vie active, c'est bien de ne rien devoir faire le soir en rentrant chez moi, à part les tâches ménagères et je peux sortir comme bon me semble !

Le gros point négatif étant la durée des vacances... Mais bon, si elles étaient plus longues, les apprécierait-on vraiment ?

Je vous laisse y réfléchir...

Commenter cet article