La Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio

Publié le par Le Blog d'une Active Pensive

La Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio

Bonjour à tous !

J'espère que vous allez bien et que vous profitez déjà des vacances ou qu'elles arrivent bientôt. Pour ma part, j'ai eu beaucoup de choses ces derniers jours, d'où mon absence. Je vous en parlerai bientôt.

Voilà donc mon dernier article sur la Corse. J'espère que les précédents vous auront donné des idées de visite si vous vous rendez là-bas prochainement.

 

Aujourd'hui, on va donc se consacrer l'extrême sud de l'île, à savoir Bonifacio, les îles Lavezzi, Porto Vecchio et bien sûr certaines plages du secteur.

Commençons avec Bonifacio. La vieille ville trône fièrement sur ses falaises calcaire et le port est sans doute le mieux protégé de toute l'île. En effet, la ville est souvent soumise à de fortes rafales de vent. Le port est alors un refuge idéal pour les bateaux car lorsque le vent souffle à Bonifacio, c'est comme dans le Cap Corse, les vagues forment de gros creux.

Si vous voulez vraiment visiter et voir la ville dans son ensemble, il vous faudra marcher et prendre le large car Bonifacio s'apprécie réellement par la mer. On se demande comment peuvent tenir toutes ces maisons à flans de falaises sans jamais s'écrouler et tomber dans l'eau plusieurs dizaines de mètres plus bas. L'érosion est présente là-bas comme ailleurs mais pour le moment, tout tient parfaitement. C'est la ville la plus exceptionnelle et impressionnante à voir en Corse. C'est un incontournable qui est très fréquenté par les touristes. ATTENTION pour se garer, si vous y allez en juillet-août, allez-y tôt le matin ou préparez-vous à devoir marcher pour rejoindre le port et la citadelle, les parkings étant tous pris d'assaut.

Bien évidemment, en vous rendant à Bonifacio, il vous faudra faire un tour le long du port qui peut accueillir d'énormes yachts et même des bateaux de croisière. Vous pourrez même y prendre un ferry pour vous rendre en Sardaigne, distante d'environ 15kms.

Pour visiter la citadelle, vous pouvez prendre le petit train pour y monter ou bien y aller à pied. J'ai fait les 2 et je préfère le faire à pied même si c'est plus fatiguant. De nombreux points de vue s'offriront à vous depuis la citadelle, que ce soit sur les falaises calcaires, sur le port ou sur l'autre côté de l'embouchure menant au port. Ouvrez l’œil lorsque vous ferez un tour dans les ruelles, certaines cages d'escaliers sont impressionnantes. Je vous conseille de visiter le cimetière marin et de faire l'escalier du Roi d'Aragon. Ce dernier est payant (2,5€) et un peu sportif (à faire en baskets de préférence, même si c'est possible en sandales). Ce dernier a été creusé en une nuit en 1420. Les marches en pierre ne sont pas égales et sont au nombre de 189. En bas de l'escalier, une balade dans la roche est à faire. Ce n'est pas très long mais ça vaut le coup d'oeil, ne serait-ce que pour les couleurs de l'eau et de la roche.

 

Le portLe port
Le portLe port

Le port

La Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio
La Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio
La Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio
Quelques photos prise dans et depuis la citadelle

Quelques photos prise dans et depuis la citadelle

Le cimetière marinLe cimetière marin
Le cimetière marin

Le cimetière marin

L'escalier du Roi d'AragonL'escalier du Roi d'Aragon
L'escalier du Roi d'Aragon
L'escalier du Roi d'AragonL'escalier du Roi d'Aragon

L'escalier du Roi d'Aragon

Bonifacio vue depuis la merBonifacio vue depuis la mer
Bonifacio vue depuis la mer
Bonifacio vue depuis la merBonifacio vue depuis la mer

Bonifacio vue depuis la mer

Vous pouvez encore avoir un autre point de vue, depuis les falaises que vous voyez lorsque vous êtes dans la citadelle. En effet, entre la citadelle et le port, vous avez un escalier qui monte sur les falaises (sur votre droite lorsque vous venez de la citadelle, sur votre gauche si vous venez du port). Vous surplomberez ainsi le port. Le sentier vous mène jusqu'au cap de Pertusato. Vous pouvez également atteindre le cap en voiture. Une balade est possible jusqu'au phare depuis le sémaphore. Depuis cet endroit, vous verrez non seulement la Sardaigne mais aussi les îles Lavezzi dont je vais vous parler juste en-dessous.

Le sentier vers Bonifacio depuis le Sémaphore est un peu long. Mais vous pouvez vous garer le long du sentier. Vous aurez ainsi moins à marcher pour vous approcher de la ville.

Là encore, ce sentier offre un panorama exceptionnelle sur les falaises et la ville de Bonifacio. Attention toutefois à ne pas vous approcher du bord, la chute vous ferait plus que mal !

Le sémaphore et le phare de PertusatoLe sémaphore et le phare de Pertusato

Le sémaphore et le phare de Pertusato

Vues depuis le sentier des falaisesVues depuis le sentier des falaises
Vues depuis le sentier des falaisesVues depuis le sentier des falaises
Vues depuis le sentier des falaisesVues depuis le sentier des falaises

Vues depuis le sentier des falaises

Prenons maintenant le bateau pour les Lavezzi. Autant vous dire que si vous y allez en juillet-août, préparez vous à retrouver la même foule que celle du métro parisien aux heures de pointe ! Pas très agréable et difficile pour prendre des photos sans personne.

Personnellement, je n'y suis restée que 2h si mes souvenirs sont bons. Amplement suffisant pour faire le tour. Si vous souhaitez vous y baigner, car l'île principale est surtout un bon spot e plongée pour voir de jolis poissons, passez-y au moins une demie-journée (le tout avec une horde de touristes emmenant pique-nique...). Les plages sont bondées. Ce n'est pas ce que j'aime. Je ne m'y étais donc pas baignée.

De plus, les îles, à part celle de Cavallo (surnommée "l'île des milliardaires") qui est habitée, ne sont en réalité qu'un gros tas de cailloux, sublimes certes.

 

Pyramide et cimetière des naufragés de La Sémillante, frégate qui y a coulé en février 1855 faisant 700 mortsPyramide et cimetière des naufragés de La Sémillante, frégate qui y a coulé en février 1855 faisant 700 morts
Pyramide et cimetière des naufragés de La Sémillante, frégate qui y a coulé en février 1855 faisant 700 mortsPyramide et cimetière des naufragés de La Sémillante, frégate qui y a coulé en février 1855 faisant 700 morts

Pyramide et cimetière des naufragés de La Sémillante, frégate qui y a coulé en février 1855 faisant 700 morts

L'île principale, ouverte aux touristesL'île principale, ouverte aux touristes
L'île principale, ouverte aux touristesL'île principale, ouverte aux touristes

L'île principale, ouverte aux touristes

Cavallo, l'île des MilliardairesCavallo, l'île des Milliardaires

Cavallo, l'île des Milliardaires

Avant de finir notre voyage corse à Porto-Vecchio, il est impératif de parler du littoral et des plages exceptionnelles qu'offre la côte entre Bonifacio et Porto-Vecchio.

Petit aparté avant sur la baie de Piantarella, depuis laquelle un bateau fait la liaison vers l'île de Cavallo et chose rare, la petite île Piana face à la baie peut apparemment se rejoindre à pied. Je n'ai pas testé pour vous. Si vous le faîtes vous me direz. Toujours est-il que la plage de cette petite île m'a fait de l'oeil !

La Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio

Vous avez ensuite 4 plages incontournables : la Rondinara, Santa Giulia, Tamaricciu et Palombaggia.

Pour accéder à la 1ère, il vous faudra parcourir 7km sur une petite route en bon état mais pas très large. Au bout, un parking non surveillé à 5€ (hors saison, peut-être est-ce différent en été). Pour moi, il est clairement difficile de se garer ailleurs que sur ce parking. Trouvant cela un peu abusé, j'ai fait demi-tour. Vous aurez donc seulement un aperçu de cette plage, qui tient sa particularité surtout quand on la voit du ciel je pense puisqu'elle forme un demi-cercle.

Santa Giulia a été un véritable coup de coeur me concernant. Le lieu est idyllique entouré par les montagnes, donc protégé des vents d'ouest et de sud-ouest, avec son ponton, son eau bleu turquoise, son sable blanc et son étang. On a pieds assez loin, comme sur beaucoup de plages en Corse. L'été, passé 10h, il est difficile de s'y stationner.

Sans doute une des plus connues pour son pin parasol, la plage de Tamaricciu est magnifique. Juste au sud de Palombaggia, elle est très fréquentée l'été et il n'est pas facile de trouver de quoi se stationner dans les environs.

Palombaggia est la 1ère belle plage que j'avais faite lors de ma 1ère visite en Corse avec son sable fin, son eau turquoise et ses roches rouges, j'étais immédiatement tombée amoureuse du lieu. Malheureusement, elle est trop fréquentée et la largeur de la plage n'est pas toujours immense.

La Rondinara La Rondinara

La Rondinara

Santa GiuliaSanta Giulia

Santa Giulia

TamaricciuaTamaricciua

Tamaricciua

PalombaggiaPalombaggia

Palombaggia

Pour finir, petite visite de Porto-Vecchio.

Lorsque je l'ai visité pour la 1ère fois, j'ai été séduite par cette ville. J'ai eu la chance d'y aller lorsque les rues étaient presque désertes, vers 14h, un jour où il faisait très chaud.

J'y suis retournée à des heures et des temps différents. J'ai moins aimé car il y avait plus de monde. Après tout dépend des personnes, mais personnellement, je préfère me balader dans des rues paisibles, sans que ça grouille de monde. A Porto-Vecchio, le monde est difficile à éviter. La ville accueille de nombreux touristes qui y vont pour la proximité de ses belles plages mais aussi pour les possibilités de sortir tard le soir, notamment pour le Via Notte qui accueille les plus grandes stars de l'életro.

Pour moi, la vieille ville est absolument à visiter et flaner dans le port est sympathique aussi. Les yachts y côtoient les voiliers et bateaux de pêcheurs. Depuis la vieille ville et juste derrière le port, vous trouverez des marais salants !

Voici quelques photos et pour ceux qui préparent leurs vacances là-bas, je vous mettrai ensuite les liens de mes différents articles sur l'île.

La Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio
La Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio
La Corse : de Bonifacio à Porto VecchioLa Corse : de Bonifacio à Porto Vecchio

Commenter cet article

Immobilier Porto Vecchio 21/03/2017 09:51

Un très bel article qui donne un aperçu plutôt complet des sites et lieux à visiter absolument pour tous ceux qui envisagent un séjour dans l'extrême sud de l'île de beauté... Bonifacio et Porto Vecchio sont bien sur les deux étapes incontournables de la micro-région, en grande partie bien sur pour les plages magnifiques que vous citez dans votre article: Palombaggia, Santa Giulia... mais on peut aussi ajouter Pinarello et Saint Cyprien au nord de Porto Vecchio qui valent elles aussi le détour... et donneront peut être lieu à un nouvel article sur votre blog lors de votre prochaine venue sur l'île... Au plaisir de vous lire prochainement. Merci encore pour votre témoignage !

Le Blog d'une Active Pensive 21/03/2017 11:12

Merci beaucoup pour votre chaleureux retour. Je n'ai parlé que de ce que j'avais fait. J'espère pouvoir revenir cet été mais mon planning est déjà chargé ! La Corse me manque beaucoup en tout cas !

GlobeSailor 03/05/2016 11:25

Très beau récit ! Pour vos prochaines vacances en Corse, pensez à la location bateau et aux itinéraires de GlobeSailor ! C’est par ici ! http://www.globesailor.fr/

Le Blog d'une Active Pensive 03/05/2016 11:31

Merci beaucoup. Pour le bateau, je le ferai un jour, c'est sûr !!

Pingotine 12/01/2016 18:49

Pareil en regardant tes photos je n'ai qu'une envie c'est d'y retourner ! J'ai aussi fait un article sur mon blog si tu veux venir voir ! la corse de pingotine
Bonne journée ! :)

Colette 22/07/2015 20:33

En lisant et en voyant tes photos, je n'ai qu'une envie c'est d'y retourner

Le Blog d'une Active Pensive 22/07/2015 20:44

Tout comme moi en le préparant ! ;-)