Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk

Publié le par Le Blog d'une Active Pensive

Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk

Hier soir, le festival Main Square commençait à Arras ! Et on peut dire que la programmation était au top. Entre Patrice, Sheppard, Hozier, The Script, George Ezra (qui a malheureusement annulé sa venue dans la matinée pour maladie), The Script, Lenny Kravitz, Kodaline (que j'avais vu à la dernière Creative Live Session de Virgin Radio) et Shaka Ponk, nos oreilles avaient de quoi être ravies.

J'y allais principalement pour Lenny Kravitz que j'ai pu voir à l'Olympia mardi pour mon plus grand bonheur. Mais j'étais contente de pouvoir découvrir Patrice, The Sheppard et Hozier dont j'ai écouté Take me to church en boucle à plusieurs reprises.

Un petit mot sur chacun de ceux que j'ai pu voir :

Patrice, que je ne connaissais que de nom, a vraiment une musique faite pour les festivals d'été. C'est dansant et très festif.

Sheppard était pour moi ni plus ni moins que des inconnus ! Sauf qu'en réalité, j'avais déjà entendu 2 de leurs chansons (Geronimo et Smile). Le groupe australien a vraiment une énergie communicative. Ce live a été mon coup de cœur de la soirée en terme de découverte.

J'ai vraiment beaucoup aimé l'album d'Hozier. En live, j'ai malheureusement trouvé cela un peu mou. Le public n'a pas chanté en chœur avec lui sur son tube, comme cela avait été fait à un autre Paris In Live que j'ai loupé à mon grand désespoir. C'est ma déception de la soirée. Dommage.

The Script, que j'avais pu voir dans des conditions exceptionnelles grâce à Priceless pour un Paris In Live de Virgin Radio en novembre dernier m'a moins convaincu hier soir que lors de ce concert privé. Il n'empêche en rien que j'ai apprécié de les écouter tout en me prenant des forces pour Lenny Kravitz.

Comme le show de George Ezra avait été annulé, j'en ai profité pour me rapprocher de la "Main Stage" pour Lenny Kravitz. Et quel spectacle ! On n'est jamais déçu avec Lenny, qui en profite pour se meler à la foule à chaque concert.  Il a fait 10 chansons en 1h35, retirant Frankenstein et Mr. Cab Driver de la setlist par rapport à l'Olympia.

Je n'ai malheureusement pas pu voir Kodaline. M'extraire de la foule à la fin du set de Lenny Kravitz pour rejoindre une amie avec qui je suis allée au festival m'a pris trop de temps.

Nous avons donc attendu Shaka Ponk. J'avais un bon souvenir de ce que j'avais vu d'eux à l'enregistrement de La Musicale de Canal+ il y a 3-4 ans. MALHEUR : le son était beaucoup trop fort. Alors qu'on nous rabâche à la TV des spots nous disant de prendre soin de notre audition, ici visiblement, on se moquait du fait que le spectateur puisse avoir des acouphènes. Hormis cela, le show était là, c'est indéniable !

Voici quelques photos faites hier durant les différents concerts :

Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka PonkArras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka PonkArras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka PonkArras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka PonkArras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk

Concernant le festival en lui-même, il est dommage de ne pas pouvoir apprécier le décor et la citadelle d'Arras à sa juste valeur tant il y a de monde mais aussi du fait qu'on ne puisse pas tout voir et visiter.

Je trouve mal fichu le coin restauration, enclavé entre les 2 scènes où l'air a bien du mal à circuler, ce qui nous faisait défaut hier avec cette chaleur. De plus, le passage entre les 2 espaces (Main Stage et Green Room) est trop étroit par rapport à l'affluence, étant donné que les gens s'y allongent ou y sont assis.

Pour finir, je n'ose parler de l'entonnoir pour sortir de la citadelle. Avec la foule, il faut prendre son mal en patience pour pouvoir passer et rentrer chez soi ou se rendre à son hôtel. Je ne suis pas sûre que la sécurité puisse être bien assurée en cas de gros problème.

 

Bref, pour en revenir à la ville d'Arras, j'ai pris le temps de faire un tour cet après-midi avant de rentrer à Paris. Que dire ? Sa grand' place avec le beffroi m'a fait penser à celle de Bruxelles. Le centre-ville est vraiment très joli. Un peu déçue de ne pas avoir vu la  citadelle dans son intégralité, ce sera l'occasion pour y retourner un de ces jours.

Je vous quitte avec ces quelques photos de ma balade de cet après-midi.

Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk
Arras et le Main Square avec entre autres Lenny Kravitz et Shaka Ponk

Commenter cet article

Colette 05/07/2015 09:30

Ça à l'air joliiii Arras !!!

Le Blog d'une Active Pensive 06/07/2015 13:32

Ca l'est !!