Un concert enchanteur : Stephan Eicher aux Bouffes du Nord

Publié le par Le Blog d'une Active Pensive

Bonsoir à tous !

Hier soir, j'ai eu le plaisir d'assister au concert de Stephan Eicher (encore grâce à RTL2) au théâtre des Bouffes du Nord.

Quelques mots sur le théâtre où règne une atmosphère particulière. Je ne le connaissais pas et j'ai été très surprise par ce lieu atypique qui change des théâtres que l'on peut voir à Paris. Avec une scène au même niveau que le parterre, des coussins par terre et des détails au fer forgé au niveau de la coupole. Ca donne une ambiance mystérieuse et à la fois détendue. Ce n'est pas facile à expliquer. En tout cas, on ne reste pas indifférent.

Ci-dessous une photo du théâtre puis une du concert.

Un concert enchanteur : Stephan Eicher aux Bouffes du Nord
Un concert enchanteur : Stephan Eicher aux Bouffes du Nord

Le concert a duré environ 2h15. Que dire... Un régal !

Stephan Eicher est un génie. Peu de jeunes personnes connaissent son répertoire qui ont pourtant marqué mon enfance comme Déjeuner en Paix, Pas d'Ami comme toi, Combien de temps... Le public avait en moyenne 40-50 ans selon moi.

La mise en scène est incroyable. Stephan Eicher est seul en scène accompagné d'instruments automatisés tels qu'un orgue, une batterie, un xylophone mais aussi son piano, instrument dont on apprend qu'il en joue depuis peu.

La lumière, la mise en scène des instruments, la voix de Stephan Eicher et la musicalité des chansons donnent un effet cathédrale très riche en émotions. Le spectacle, à l'air minimaliste, ne l'est pas du tout. On en prend plein les yeux et plein les oreilles. Tout est pesé et choisi pour créer l'ambiance qui est en parfaite adéquation avec ce que dégage le théâtre : du mystère et de la magie. J'ai vraiment été plus que séduite donc il m'est difficile d'en parler.

La set list reprenait donc une quinzaine de chansons, dont ses grands tubes cités plus haut plus 3 nouvelles chansons écrites par son fidèle ami Philippe Djian dont une qui m'a particulièrement marquée : Prisonnière. J'ai hâte de pouvoir réécouter ce morceau et je pense donc que je retournerai le voir en live.

Il part sur les routes, n'hésitez pas à regarder sur les sites de billetterie si mon article vous a donné envie.

Belle fin de soirée et à très vite !

Commenter cet article

I Was A Teenage Anarchist 14/03/2015 18:38

Concert surprenant qui vaut le coup de voir au moins une fois dans sa modeste vie des "automates accompagner Stephan Eicher". C'est un peu déconcernant au début car on se demande quand es-ce qu'Achim Meier va arriver pour jouer du clavier/synthé !!!

Les vives lumières faisaient penser à des décors de Noël et Stéphan Eicher à saupoudré le concert avec de l'humour dont le public germanophone a pu également bien rire concernant ses anecdotes de jeunesse. Niveau set-list, personnellement ravi de l'interprétation de "Two People In A Room" qui a ressemblé à l'originale de son album studio ; s'en était troublant mais "kiffant".

Pas mal de tubes interprétés comme mentionné dans votre chronique, dont je regrette que certaine chansons soient délaissées ("Save Me", "Djian's Waltz", "La Nuit Debout", "La Mi Los"). Certes je ne l'ai vu que 4 fois depuis... 1993 , mais j'aurai adoré un petit "Save Me" (peut-être que si j'avais gueulé il aurait joué?). Toutefois, ce fut une bonne surprise que "notre" chanteur suisse ait interprété "Les Filles du Limmatquai" et "Ce Peu D'Amour". La reprise de "Campari Soda" toujours aussi planante. Entièremment d'accord avec vous concernant "Prisonnière" qui m'a plus attiré l'attention que "Doux Dos".

Enfin bravo également à Stéphan Eicher pour sa proximité avec le public.

Le Blog d'une Active Pensive 14/03/2015 23:01

Très beau commentaire que vous faites ici qui retranscrit très bien ce que j'ai vécu ! Très bon choix de setlist pour ma part. ! Je pense retourner le voir soit cet été soit à l'automne prochain ! Peut-être nous y croiserons-nous.